Aquisition

    Le problème du logement résolu, nous allons nous pencher sur l’achat des futurs protégés. Deux solutions vous sont offertes pour l’acquisition de vos futurs protégés, le marchand ou l’éleveur. Quoiqu’il en soit, n’achetez pas des oiseaux trop jeunes. La meilleure période pour l’achat est l’automne, les éleveurs ont fini leur saison d’élevage et les jeunes nés de la première couvée ont déjà au moins 6 mois.

         N’achetez que des oiseaux bagués avec des bagues fermées : le diamètre de la bague est défini selon les espèces et chose importante, l’année doit figurer sur la bague. Il est préférable de démarrer avec des oiseaux jeunes de l’année ou des oiseaux dans leur deuxième année, éviter les adultes vendus à l’automne, car certains en profitent pour se débarrasser de ceux qui n’ont pas donné satisfaction pendant la saison d’élevage.

Il vaut mieux se rendre sur place chez l’éleveur ou aller visiter des expositions. Il faut choisir des oiseaux en parfaite santé qui doivent être vifs, avoir un plumage lisse et serré, l’œil doit être brillant, les narines propres et sèches. Ils doivent avoir une bonne tenue sur le barreau. On éliminera les oiseaux en boule, ceux qui ont la tête sous les plumes, ceux dont les yeux sont semi-fermés. On vérifiera également  les fientes, elles doivent être sèches et serrées, et surtout non liquides et vertes.

oi.jpg

Le problème du logement résolu, nous allons nous pencher sur l’achat des futurs protégés. Deux solutions vous sont offertes pour l’acquisition de vos futurs protégés, le marchand ou l’éleveur. Quoiqu’il en soit, n’achetez pas des oiseaux trop jeunes. La meilleure période pour l’achat est l’automne, les éleveurs ont fini leur saison d’élevage et les jeunes nés de la première couvée ont déjà au moins 6 mois.

         N’achetez que des oiseaux bagués avec des bagues fermées : le diamètre de la bague est défini selon les espèces et chose importante, l’année doit figurer sur la bague. Il est préférable de démarrer avec des oiseaux jeunes de l’année ou des oiseaux dans leur deuxième année, éviter les adultes vendus à l’automne, car certains en profitent pour se débarrasser de ceux qui n’ont pas donné satisfaction pendant la saison d’élevage.

  Il vaut mieux se rendre sur place chez l’éleveur ou aller visiter des expositions. Il faut choisir des oiseaux en parfaite santé qui doivent être vifs, avoir un plumage lisse et serré, l’œil doit être brillant, les narines propres et sèches. Ils doivent avoir une bonne tenue sur le barreau. On éliminera les oiseaux en boule, ceux qui ont la tête sous les plumes, ceux dont les yeux sont semi-fermés. On vérifiera également  les fientes, elles doivent être sèches et serrées, et surtout non liquides et vertes.

Le standard de l’oiseau est important aussi, n’hésitez pas à vous faire aider par des éleveurs chevronnés.

En cas d’oiseaux jugés lors des concours, vous pourrez demander la feuille de jugement. Il faut choisir des oiseaux qui atteignent au moins 88 points. Dans la mesure du possible, privilégiez des éleveurs qui tiennent un cahier d’élevage et qui pourront vous garantir le génotype de l’oiseau. 

Attention chez les espèces à cercle oculaire, beaucoup ont été hybridées entre elles, ne choisir que des oiseaux purs avec une couleur vive bien délimitée.

Quelque fois, il faut savoir payer le prix pour avoir des oiseaux de qualité, achetez-en moins, mais des bons. Les mauvais mangeront et vous coûteront aussi cher à l’entretien que des bons. De plus les jeunes de ces mauvais oiseaux n’intéresseront personne.

Renseignez vous sur l’alimentation distribuée par l’éleveur et les conditions d’élevage (intérieur ou extérieur, température, durée d’éclairage, forme des nids etc…). Parfois les changements de conditions d’élevage sont trop brutaux et préjudiciables aux oiseaux. Laissez les s’habituer progressivement à votre façon d’élever.

Il est recommandé d’effectuer une « quarantaine » pour chaque oiseau acquis.

Un oiseau qui à l’air en bonne santé, peut être porteur d’un virus.

Les agapornis  ne possédant pas de dimorphisme sexuel, essayez de convenir d’un échange en cas de problème.

Pour démarrer dans l’élevage de ces magnifiques petits perroquets, évitez les mutations difficiles, faites vous la main avec des oiseaux dans des couleurs classiques et en général peu coûteux.

D’autre part, n’achetez jamais un oiseau qui ne vous plaît pas.