Agapornis Fischeri Euwing

Fischeri euwing !!!


Cette nouvelle mutation serait apparue en 2004 chez un éleveur de Hollande. Les premiers jeunes auraient été issus d’un accouplement vert (phénotype sauvage) avec un lutino. Un jeune de la nichée présenta une couleur très inhabituel. En effet le dos était vert olive mais le ventre vert moutarde. Or le couple initial ne montrait pas la moindre présence de facteur foncé. En effet les autres jeunes étaient tout à fait normaux. Les années suivantes, différents accouplements ont été effectués. Les résultats ont démontré que cette mutation avait une transmission dominante. La mutation se présente avec un ou deux facteurs. Cette mutation s’est assez vite développé (dû fait de son hérédité dominante), en effet elle semble présente en Hollande, Belgique, Espagne et Portugal. Je n’ai pas eu encore l’occasion de la rencontrer en France. Elle a déjà été combinée à la série bleu et aussi avec du facteur foncé et du violet.

Description de la mutation en série verte:

La couleur de la tête reste semblable à l’objectif à atteindre sur un phénotype sauvage, en effet le vertex est vert bronze, virant progressivement en jaune olive vers l'occiput et le cou. Les joues sont orange rouge profond avec zone de transition vert bronze vers le cou. Le menton, gorge et haut de la poitrine doit être orange rouge profond. Les yeux restent brun foncés avec cercle oculaire blanc dénudé. Le bec est rouge, les pattes restent grises et les ongles sont d’un gris plus foncé que les pattes. Les principaux changements se situent sur le bas de la poitrine, les flancs, le ventre et la région anale qui devient moutarde jaune légèrement teinté de vert. On observe par ailleurs sur le dos une zone triangulaire vert clair qui contraste avec les couvertures alaires qui sont vertes olives. Les doubles facteurs euwing ne présentent pas de zone triangulaire plus claire sur le dos, en effet le dos est d’un ensemble vert olive.

En série bleu, on observe les mêmes changements de couleurs (assombrissement du dos et éclaircissement du ventre).

 

Cette mutation n’est pas connue à ma connaissance dans d’autres espèces, en effet il semblerait qu’il y ait d’une part une augmentation de l’eumélamine dans les ailes et d’autre part une diminution des mélamines sur l’abdomen. La bizarrerie se situe au niveau du triangle dans le dos en simple facteur mais aussi par le contraste dos et ventre. Des recherches sont actuellement en cours chez nos voisins Européens.

Cette mutation devrait arriver en France ces prochaines années, peut être certains auront le plaisir de la rencontrer et de l’élever.

Accouplements :

 vert * vert euwing SF :
 50% vert
 50% vert euwing SF

 vert euwing SF * vert euwing SF :
 25% vert
 50% vert euwing SF
 25% vert euwing DF

 vert euwing DF * vert :
 100% vert euwing SF

 vert euwing SF * vert euwing DF:
 50% vert euwing SF
 50% vert euwing D

 

 Texte : Jérémy PELLERIN